Partagez | 
 

 La ville de Reykjavik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Big Brother
Omniscient. Omniprésent.

avatar
~ Messages : 181
Localisation : Partout

MessageSujet: La ville de Reykjavik   Dim 27 Juil - 12:25

Ville de Reykjavik
Lofsöngur

Ó, guð vors lands! Ó, lands vors guð!
Vér lofum þitt heilaga, heilaga nafn!
Úr sólkerfum himnanna hnýta þér krans
þínir herskarar, tímanna safn.
Fyrir þér er einn dagur sem þúsund ár
og þúsund ár dagur, ei meir:
eitt eilífðar smáblóm með titrandi tár,
sem tilbiður guð sinn og deyr.
  Íslands þúsund ár,
  Íslands þúsund ár,
eitt eilífðar smáblóm með titrandi tár,
sem tilbiður guð sinn og deyr.

Ó, guð, ó, guð! Vér föllum fram
og fórnum þér brennandi, brennandi sál,
guð faðir, vor drottinn frá kyni til kyns,
og vér kvökum vort helgasta mál.
Vér kvökum og þökkum í þúsund ár,
því þú ert vort einasta skjól.
Vér kvökum og þökkum með titrandi tár,
því þú tilbjóst vort forlagahjól.
  Íslands þúsund ár,
  Íslands þúsund ár,
voru morgunsins húmköldu, hrynjandi tár,
sem hitna við skínandi sól.

Ó, guð vors lands! Ó, lands vors guð!
Vér lifum sem blaktandi, blaktandi strá.
Vér deyjum, ef þú ert ei ljós það og líf,
sem að lyftir oss duftinu frá.
Ó, vert þú hvern morgun vort ljúfasta líf,
vor leiðtogi í daganna þraut
og á kvöldin vor himneska hvíld og vor hlíf
og vor hertogi á þjóðlífsins braut.
  Íslands þúsund ár,
  Íslands þúsund ár,
verði gróandi þjóðlíf með þverrandi tár,
sem þroskast á guðsríkis braut.

Matthías Jochumsson




Histoire
Tout savoir sur la création de la ville


Reykjavik fut créée officiellement en 874 par l'explorateur viking Ingólfur Arnarson. La ville n'était alors qu'un minuscule hameau d'une trentaine d'habitants au milieu d'une île recouverte à 80% de forêt ( Aujourd'hui, 1% de forêt reste. Les températures aussi ont beaucoup évolué, et étaient, à l'époque beaucoup plus supportables qu'actuellement.) Très vite, les colons firent venir leurs familles et en quelques dizaines d'années, presque 300 habitants y vivaient. L'Islande et la ville attirent au fil des années, de plus en plus de monde. Des Irlandais, des Écossais et en grande majorité, des Scandinaves envieux de se construire une nouvelle vie là bas, sur cette île si prometteuse.

En l'an 1000, la religion officielle sur l'île devient le christianisme. On y construit donc des églises et quelques financements de Rome permettent d'enrichir des quartiers pour les faire évoluer. Et pendant près de quatre siècles, la population croît et les villes s'agrandissent.

En 1405 un premier épisode de peste tue 60% de la population. Les températures changent, rendant l'agriculture très délicate. La ville connait la pauvreté absolue et la misère, et mettra presque un siècle à s'en remettre. En 1494 une nouvelle vague de peste emporte 20% des habitants. On fait toutefois venir pour peu d'argent de nouveaux habitants d'Europe. Des Scandinaves, des gens issus des peuples germaniques ainsi que des gallois. L'île reprend du poil de la bête, la ville de Reykjavik redevient un lieu agréable et peuplé. Son port devient un pôle commercial important.

Début 1500, la Chrétienté Islandaise connaît une défaite cuisante. Petit à petit, l'Église luthérienne s'installe. En 1515 le dernier évêque est décapité, les églises sont brûlées et reconstruites, la foi luthérienne domine depuis ce jour.
En un siècle, une augmentation démographique majeure touche l'île. L'économie qui est relancée attire de nombreuses personnes, la population est cinq fois plus importante en 1700, qu'elle ne l'était en 1500. Les infrastructures ne suivent pas, et une nouvelle épidémie touche le pays et tue un tiers de la population en l'espace de dix ans. C'est l'une des épidémies de variole la plus violente au monde et le peuple s'en remet difficilement.
1752 marque le début de l'industrialisation de la ville. Les ports quadruplent de volume, on bâtit des usines de briques et des mines.
En 1783, le Volcan Laki entre en éruption. Ses versants qui servaient de pâturage voient mourir la quasi totalité des animaux de l'île. Reykjavik connait une famine terrible. ( On parle de 5 ans durant lesquels les cas de cannibalismes n'étaient pas rares. )
Trois années plus tard, le Danemark offre un monopole commercial aux 6 villes majeures d'Islande, dont Reykjavik, permettant ainsi un nouvel essor économique. La ville devient officiellement la plus grande municipalité du pays, et on considère officiellement que sa création date de 1786.
En 1845, Reykjavik qui est la plus grande ville d'Islande, profite d'un courant indépendantiste et devient officiellement la Capitale Islandaise.

Durant la Première Guerre mondiale, l'Islande prospère. Ses ports loin au nord fournissent des quantités astronomiques de poisson pour nourrir les troupes qui se battent en Europe, ce qui enrichit particulièrement le pays. Quelques années plus tard, durant la Seconde Guerre mondiale, l'Islande se déclare neutre, mais les Britanniques y envoient des troupes tout de même, occupant la capitale. L'occupation est très rentable pour le pays, puisque l'Islande est dédommagée d'une part, et que la présence militaire engendre des tas de profits d'une autre. De 1940 à 1944, les alliées bâtissent des bunkers sur les hauteurs de la ville, et un mystérieux chantier débute dans la montagne.
C'est à cette époque que la plupart des clans vampiriques comprennent les enjeux de Reykjavik. Une ville avec un cycle solaire si intéressant pour eux deviendra forcément le centre du monde de la Nuit.

En 2014, la population de Reykjavik est de 120 000 habitants. Et la ville connaît, trois ans plus tard un bouleversement démographique majeur. La crise économique en Europe pousse les gens à migrer en masse vers le nord. La ville voit sa population tripler en deux ans. En 2020, elle atteindra les 560 000 habitants.L'architecture de la ville évolue, des quartiers complets deviennent des cités sociales pour y loger le plus de monde possible tandis que les quartiers les plus riches abandonnent les lofts pieds à terre, pour des tours de verre et des logements hors de prix. L'industrialisation s'intensifie, et la population ne cesse d'augmenter. En 2030, 800 000 habitants peuplent la cité et les travaux de construction sont enfin achevés, permettant de loger tout le monde. L'année d'après, elle devient officiellement la capitale du monde vampirique.

Dix ans en plus tard, de nos jours en 2040, la ville atteint les 1 200 000 d'âmes. La place manque par endroits, la criminalité est omniprésente.

Ambiance
Ambiance


Selon l'endroit où l'on se trouve, Reykjavik change du tout au tout. Il y en a en fait pour tous les goûts.

Vesturbær et Miðborg

Ces quartiers sont restés les mêmes et n'ont pas énormément changé, malgré la hausse démographique de ces dernières décennies. Ils gardent une ambiance un peu vieillotte. L'architecture y est ancienne, principalement faite de briques rouges et de tuiles en ardoise noire. Ce sont des quartiers tranquilles et anciens, dans lesquels les choses sont plutôt calmes. Les Skàlds veillent à ce que personne ne détruise ces lieux qui sont le cœur de la ville. Ces rues contiennent une part de l'histoire de Reykjavik, après tout.

Hlíðar et Háaleiti og Bústaðir

Les quartiers les plus neufs et les plus visibles de loin. Ils suintent le luxe, l'aisance, la richesse. Vous y croiserez probablement des voitures hors de prix, et tout le monde rêve de pouvoir un jour habiter dans l'un des luxueux appartements de Hlíðar. Attention toutefois, ces lieux ne sont pas tout à fait sûrs.

Laugardalur

Ici, on y vient pour s'amuser, et rien d'autre. Des bars, des restaurants, des hôtels, et un cabaret. C'est ici que les jeunes viennent s'amuser. L'endroit est relativement surveillé puisqu'il est très touristique. Et le tourisme est l'une des importantes sources de revenus de la ville alors... autant éviter de faire fuir les voyageurs.

Breiðholt Árbæjarhverfi  et Grafarvogur

À l'est, l'endroit paraît désolé et est particulièrement dangereux. Les gangs sont très nombreux, entre les vieilles usines désaffectées qui servent de repère à ces groupes, et les rangées de buildings dans lesquels s'entassent des gens qui ont des paies très modeste et qui accumulent beaucoup de frustration, on imagine bien à quel point les choses peuvent être inquiétantes. Les gens n'aiment pas trop s'y balader, et ils le font uniquement s'ils n'ont pas d'autre choix, à dire vrai.
Tout est sombre, tagué, crasseux. Le paradis sur terre pour les gangs...


Langage et coutumes.


Si la langue officielle du pays est l'Islandais, l’immigration récente a largement changé la donne. Les natifs parlent la langue, mais pourtant, aux quatre coin de la ville, c'est l'anglais qui domine, et ce à cause du nombre important de nouveaux arrivants venus d'Europe.
L’Église Luthérienne est toujours dominante et il est de toute façon, assez difficile pour les gens d'ailleurs d'implanter des cultes différents. Les lois font que les arrivants doivent s'intégrer, respecter les us et coutumes déjà en place, ou s'en aller. Les Islandais à l'instar des Skàlds sont devenus plutôt xénophobe depuis l'arrivée massive de gens issus d'Europe centrale.

Températures
Températures.

Nous sommes en 2040, le climat n'est donc pas exactement comme il l'est réellement en 2014

De Mai à Juillet, les températures varient en général de 10 à 20 degrés Celsius. Le temps est plutôt agréable et rarement pluvieux sur la côte Est du pays. C'est pour cette raison que Reykjavik est une destination touristique de choix. Le printemps est plutôt frais, mais supportable. On vit entre 0 et 15 degrés.
La nuit, les températures chutent d'une quinzaine de degrés minium.
En hiver et automne, le temps est le plus difficile à vivre. On atteint à notre époque des températures entre -5 et -20 degrés. Des tempêtes et autres blizzards peuvent parfois survenir, faisant descendre plus encore le mercure des thermomètres.
Hormis l'été, le pays est donc très régulièrement sous la neige.


_________________

L'interface du Système de Sécurité Big Brother
vous souhaite la bienvenue.
Invité, les accès aux systèmes de Sécurité Intelligents Big Brother vous sont refusés. Vous ne disposez pas des droits suffisants.
Revenir en haut Aller en bas
 

La ville de Reykjavik

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes
» Ville de Rouen
» Poussette Campagne ET Ville
» Fête du Cidre - Pissy-Pôville (76).
» L'Hôtel de Beauvoir, second Hôtel de Ville

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Abyssus Abyssum Invocat ::  :: Les bases :: Contexte-